Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 06 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Des lacs et des rivières d’azote ont été découverts sur Pluton

La sonde New Horizons a dévoilé de nouvelles informations sur la très mystérieuse planète naine.

Same same but different

Publié le
Des lacs et des rivières d’azote ont été découverts sur Pluton

Une planète naine qui n'en finit pas de surprendre. La sonde New Horizons, qui se ballade actuellement du côté de la ceinture de Kuiper, s'intéresse notamment à Pluton et livre des informations passionnantes sur cette astre encore bien mystérieux. La mission est d'importance, car c'est la première à explorer cette région du système solaire.

Les dernières photos prises par la sonde ont révélé des traces qui pourraient avoir été laissées par… des lacs et des rivières. D’après les chercheurs en charge de la mission, il y a des centaines de milliers d'année, des étendues d'azote se trouvaient certainement à la surface de la planète naine. 

Une information surprenante, car il fait plutôt frisquet sur Pluton : la planète en est effet totalement gelé.

Mais cela n'aurait pas toujours été le cas.  Selon Alan Stern, le responsable de la mission News Horizon,  "nos modélisations montrent que la pression a pu être 1.000 à 10.000 fois plus élevée dans le passé".

Or, si la pression atteint une certaine valeur, l’azote se liquéfie. Selon la Nasa, le liquide pourrait bien se trouver encore là, sous la croute de la planète, à environ 1km de profondeur. De nouvelles informations seront peut-être révélées prochainement, New Horizons continuant sa mission jusqu'à fin 2016.

>>>> A LIRE AUSSI : Pluton comme si vous la survoliez

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€