Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Koh-Lanta : Clémentine demande 10.000 euros aux internautes pour payer son tour du monde... pardon, son "défi humanitaire"

Son "défi humanitaire" devrait l'envoyer au Japon, en Nouvelle-Zélande ou aux Etats-Unis.

Où y'a de la gêne, y'a pas de plaisir

Publié le
Koh-Lanta : Clémentine demande 10.000 euros aux internautes pour payer son tour du monde... pardon, son "défi humanitaire"

Clémentine, la candidate la plus détestée de l'histoire de Koh Lanta, se fait encore critiquer. Cette fois, c'est son nouveau projet de vie qui est en cause, ou plutôt la façon de le financer.

Sur la plate-forme de financement participatif Ulule, la jeune femme et trois de ses amis ont décidé de faire appel à la générosité des internautes pour réaliser un "tour du monde sportif, humanitaire, éco-responsable et un peu fou".

"C’est l’histoire d’une rencontre, avec un groupe de demandeurs d’asile Soudanais et Erythréens hébergés dans le village d’enfance de Clémentine et Benjamin", écrivent les jeunes gens sur la page du projet, avant d'expliquer que cela les a motivés à recréer "ces moments de rencontre autour du sport aux quatre coins du monde, avec les populations locales !

Le groupe demande donc aux internautes de verser une obole afin de recueillir 10 000 euros sur les 80 000 qui leur seront nécessaires afin de mener à bien ce projet.

Sauf que le trajet ressemble plus à un tour du monde entre jeunes qu'à un séjour humanitaire. Oubliés l'Afrique ou le Moyen-Orient, les 4 amis veulent commencer leur défi par la Nouvelle-Zélande, avant de poursuivre par le Japon, la grande muraille de Chine, Ushuaïa, mais aussi San Francisco et Las Vegas !

Les jeunes gens ont déjà récolté 4000 euros, tandis que sur Twitter, ils sont victimes de commentaires peu amènes. "C'est l'histoire d'une rencontre avec des demandeurs d'asile soudanais et érythréens... et à la fin on est 4 blancs à partir faire le tour du monde en évitant le continent africain, super histoire", ironise sur Twitter Norden Gail, avant d'inciter les internautes qui "ont de l'argent/du temps en trop" à se rapprocher de "l'association Limbo qui organise des séjours de vacances pour les survivant.e.s des camps de torture (notamment soudanais et érythréens)."

Vous pouvez aussi faire un don à la rédaction d'Atlantico : on promet de ne pas aller le dépenser à Las Vegas.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 18/08/2018 - 16:52 - Signaler un abus Envoyez vos dons à

    "assougoudrel.com", car j'ai un projet humanitaire qui me tient à cœur", qui est de sauver les ex-députés et les ex-contrôleurs des impôts nécessiteux. Soyez généreux; j'attends de vous une joyeuse avalanche.

  • Par mymi - 18/08/2018 - 16:53 - Signaler un abus Quelle honte !

    La honte n'est pas de vouloir faire le tour du monde mais de vouloir se le faire financer par ce que j'appelle de la pure escroquerie à la misère humaine. le comportement de cette gamine est scandaleux...

  • Par vangog - 19/08/2018 - 19:45 - Signaler un abus Si les Français sont assez cons pour payer...

    alors, ils peuvent le faire dix fois...vingt fois...leur lot de consolation!

  • Par zen-gzr-28 - 19/08/2018 - 20:11 - Signaler un abus L'exemple vient d'en HAUT

    L' état nous plume et ça marche. Forcément, ça fait des émules !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€