Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Karl Lagerfeld soupçonné d'une vaste fraude fiscale

Le couturier aurait, par le biais de divers montages financiers, caché 20 millions d'euros au fisc.

Oups

Publié le
Karl Lagerfeld soupçonné d'une vaste fraude fiscale

Achtung, Karl! Bercy soupçonne le couturier Karl Lagerfeld d'avoir dissimulé plus de 20 millions d'euros au Fisc en l'espace de six ans, a révélé l'Express ce mercredi. La fraude aurait été développée par le biais de montages financiers complexes entre plusieurs sociétés. Les montages passaient par la France, mais aussi l'Irlande, les Iles Vierges britanniques ou les Etats-Unis.

Les services de Bercy s'intéresseraient notamment aux comptes de Studio 7, un studio photo qui opère en France mais dont le siège est basé au Royaume-Uni.

Par ailleurs, le Fisc enquêterait sur un redressement fiscal datant de la fin des années 1990. Ce dernier avait été allégé de plusieurs dizaines de millions d'euros après l'intervention du ministre de l'Economie et des Finances de l'époque : Dominique Strauss-Kahn.

Les responsables du ministère de l'Economie et des Finances n'ont pas souhaité confirmer cette information, pour cause de "secret fiscal".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par paolo manzi - 07/01/2016 - 15:41 - Signaler un abus DSK

    il est sympa...avec l'argent des autres..!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€