Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 24 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Joseph Macé-Scaron plume de Fillon : mise au point de "Marianne" sur son indépendance éditoriale

Joseph Macé-Scaron "n'a plus aucune influence sur la ligne éditoriale" du magazine, a expliqué le directeur de la rédaction.

Pas au courant

Publié le
Joseph Macé-Scaron plume de Fillon : mise au point de "Marianne" sur son indépendance éditoriale

Le Canard Enchaîné révèle dans son édition de ce mercredi que le journaliste Joseph Macé-Scaron a été embauché "discrètement" pour participer à l'écriture des discours de François Fillon. Une information confirmée à l'AFP par une source au sein des Républicains, qui a précisé que le journaliste de Marianne est "la nouvelle plume de Fillon depuis plusieurs semaines". 

"Ni salarié, ni embauché, ni rémunéré par une autre personne que mon employeur. Pour le reste, j'emmerde mes inquisiteurs. Cordialement", a tweeté le journaliste.

Dans l'après-midi, Renaud Dély, directeur de la rédaction de Marianne, a tenu à faire une mise au point.

"Cet engagement purement individuel, dont il n’avait pas informé la direction de Marianne, ne saurait rejaillir d’une façon ou d’une autre sur la collectivité de notre journal et sur sa réputation d’indépendance", écrit-il. "Ancien directeur de la rédaction de Marianne, Joseph Macé–Scaron n’y exerce plus aucune responsabilité exécutive depuis le mois de mai 2016. Depuis un an, il n’a plus aucune influence sur la ligne éditoriale du journal", poursuit Renaud Dély.

Il précise que "Joseph Macé-Scaron a informé il y a un mois le directeur de la publication de sa volonté de quitter l’entreprise".

Il ajoute que "depuis le début de la campagne présidentielle, Marianne a traité de façon libre et indépendante chacun des candidats en lice". Le journal n'a notamment "pas ménagé ses efforts pour enquêter sur les affaires et les mensonges de François Fillon. Les nombreux articles et les multiples couvertures que nous avons consacrés au naufrage éthique du candidat de la droite sont là pour témoigner que nous n’avons manifesté aucune indulgence à son endroit".

"Les journalistes de Marianne ont fait preuve du même professionnalisme et de la même intransigeance pour évoquer les autres candidats", assure le directeur de la rédaction.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Camtom - 19/04/2017 - 21:28 - Signaler un abus "Naufrage éthique"?.. et bien

    "Naufrage éthique"?.. et bien il n'y va pas de main morte le Renaud Dely! Tout en finesse...

  • Par Jean-Benoist - 20/04/2017 - 08:23 - Signaler un abus Renaud Dely est un journaleux

    Qui hait la droite.....et qui manque de talent et de d'honnêteté intellectuelle. ....Marianne bénéficie de subventions donc de notre argent...et va disparaître. ...

  • Par Phlt1 - 20/04/2017 - 11:39 - Signaler un abus @renaud dely

    Si vous aviez fait preuve d'autant de célérité vis-à-vis de Macron que de Fillon, vous nous auriez appris comment et pourquoi Macron avait été viré de chez Rothschild (incompétence), comment sa déclaration de patrimoine est fausse et susceptible d'énégibilité, etc.. Vous nous auriez appris les voyages de Mélenchon en 1ère, et tant d'autres choses à mettre en une de couverture de "Marianne".

  • Par catlaya - 20/04/2017 - 14:26 - Signaler un abus On ne voit pas en quoi l

    On ne voit pas en quoi l'opinion d'un "journaliste" qui n'a même pas l'honnêté de publier la liste (l'ancienne de Ja

  • Par catlaya - 20/04/2017 - 14:37 - Signaler un abus On ne voit pas en quoi l

    On ne voit pas en quoi l'opinion d'un "journaliste" qui n'a même pas l' honnêté de publier la liste (l'ancienne de Janvier 2017 et non le remake du 20 Février 2017) des env.120 Députés , autres que F. Fillon, qui ont employé de membres de leur famille en tant qu''Assistant Parlementaire", puisse importer à qui que ce soit.. ? Le Sieur Dely se croit arbitre de moralité alors que le premier souci pour un tel "moraliste" devrait être l'équité. Probablement en tant que Directeur de la Rédaction de Marianne et bien étant dans la Camp du Bien , il a dû estimer que l'équité rapporte moins que d'aboyer avec les chiens. C'est vrai, il faut quand-même remplir la gamelle, n'est-ce pas ?

  • Par l'enclume - 20/04/2017 - 16:40 - Signaler un abus La vérité si je mens

    Monsieur Dély, pourquoi votre torchon n'a pas enquêté sur ce scandale? :https://www.youtube.com/watch?v=WpqNAVlVLNI

  • Par ELIED - 20/04/2017 - 18:04 - Signaler un abus Je me répète, mais tant pis,

    il est tout à fait anormal que les journaux, partie d'une entreprise privée qui, à plus grande échelle, recouvre de multiples activités, soient subventionnés par l'Etat, donc nos impôts. Toutes les petites PME, dans quelque domaine que ce soit ont-elles droit à cet avantage? Toutes les TPE ou les Indépendants en profite-t-elles? Leurs patrons ont-ils des avantages fiscaux comme les journalistes de ces grands groupes de presse? Comment la presse peut-elle se targuer d'indépendance si elle doit recourir aux subventions de l'Etat pour vivre? Un journal qui ne peut pas vivre du seul fait de ses recettes doit disparaître, point barre. Avec ce régime on aurait sans doute un peu plus de vérité et de recherche intelligente, mais ce n'est que mon humble avis au milieu du grand libéralisme qu'on nous prône.

  • Par JMAndré - 20/04/2017 - 20:34 - Signaler un abus Un modèle de tartuferie

    La neutralité politique de Marianne n'a d'égale que celle de M. Dely, qui certes a mis un peu d'eau dans son vin âcre de militant socialiste en passant du Nouvel obs à Marianne, qui aime persuader ses lecteurs (et se persuader peut-être) qu'elle traite de manière égale la gauche et la droite. Le commentaire de RD est d'ailleurs un concentré d'hypocrisie: "Le journal n'a notamment pas ménagé ses efforts pour enquêter sur les affaires et les mensonges de François Fillon. Les nombreux articles et les multiples couvertures que nous avons consacrés au naufrage éthique du candidat de la droite sont là pour témoigner que nous n’avons manifesté aucune indulgence à son endroit". Autrement dit: que personne n'aille croire que nous avons de près ou de loin une quelconque affinité ou éprouvons la moindre sympathie pour la droite et encore moins pour ce malfaiteur avéré de Fillon. Chez Marianne on conçoit ainsi l'indépendance éditoriale : nous sommes neutres mais surtout si on peut aider nos lecteurs à comprendre que la droite c'est quand même fâcheux.

  • Par Vincennes - 21/04/2017 - 17:33 - Signaler un abus DELY et son pote JOFFRIN et les autres devraient se poser les

    mêmes questions que se posent des AVOCATS et des PROFESSEURS de droit, de manière pertinente sur le PATRIMOINE et les revenus de Macron!!! questions qui ne sont pas anodines et ont fait l'objet d'une NON REPONSE de la "HAPTVP" ...... les obligeant à saisir le Procureur de la République ......sans que les Merdialeux n'en parlent.......bizarre vous avez dit bizarre !!

  • Par Vincennes - 21/04/2017 - 17:45 - Signaler un abus qq questions (voir le site d DREUZ, très explicite), comme :

    Macron au « Monde » : je n’ai jamais « flambé 1000€/jour» alors qu’il avait indiqué gagner environ 2000€/jour pendant les 5 années précédentes, sans tenir compte des revenus de son épouse car il n'avait déclaré pour 2014 = 156.000€ !!! ......Il aurait dirigé une transaction de 9 milliards d’€ pourquoi ne trouve t’on aucune trace de bonus dans ses déclarations ?

  • Par Vincennes - 21/04/2017 - 17:52 - Signaler un abus Suite......allez sur le site ça vaut la peine

    Comment Macron a-t-il pu ne payer que 53 652,97€ d’indemnité de rupture (engagement dans la fonction publique), alors qu’il n’a été fonctionnaire que 6 ans et que, dans ce cas, les anciens élèves de l’ENA doivent verser une indemnité égale à : 2 fois le dernier traitement annuel diminuée de 20% par année de service au-delà des 6 ans, et qu’il avait gagné 162 120€/2013, lors de sa dernière année dans la fonction publique avant d’être nommé Ministre ? à vos calculettes......car on est très loin du compte Pourquoi a-t-il omis de sa déclaration sa part dans la créance de la communauté sur son épouse au titre des travaux réalisés pour 500 000€ dans une maison appartenant en propre à sa femme avec laquelle il est marié sous le régime de la communauté..alors qu’il a porté au passif de ses déclarations, la totalité de l’emprunt contracté initialement par la communauté pour 350 000€, afin de réaliser ces travaux ? Sans ces omissions, le patrimoine l Macron en 2014 et 2017 aurait dû être respectivement plus de 2 voir 3 fois supérieur à ce qui ressort de sa déclaration.....etc. Finalement FILLON semble l'arbre qui cache la forêt MACRON que les Merdialeux zappent pour essayer de préserve

  • Par Plongeur - 21/04/2017 - 18:49 - Signaler un abus Plagiat

    Macé-Scaron, un journaliste qui a plagié pour écrire des romans, un journaliste de gôôôche donneur de leçons qui a passé son temps à cracher sur Sarko serait la plume de Fillon, je tombe de ma chaise.

  • Par Wortstein - 23/04/2017 - 08:17 - Signaler un abus Mais les deniers discours

    de Fillon nés de sa plume sont excellents, comme travaillés à la testostérone. J'ai bien aimé l'évolution en tout cas. Que Macé Scaron soit un journaliste de mariage ne me dérange pas. Le journal avait pas mal évolué sous son influence. Il va malheureusement revenir à sa vision baveuse des années Kahn

  • Par Wortstein - 23/04/2017 - 08:26 - Signaler un abus de Mariane...

    désolé

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€