Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 20 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Johnny Hallyday : un document révèle que son album était quasiment prêt avant sa mort

Parmi les derniers titres enregistrés par le chanteur : "Pardonne-moi" ou "Je ne suis qu’un homme".

Posthume

Publié le
Johnny Hallyday : un document révèle que son album était quasiment prêt avant sa mort

C'est l'un des points clefs entourant la procédure judiciaire en cours entre Laeticia Hallyday et les deux enfants aînés du rockeur, David et Laura : son dernier album, le 53e de sa carrière, était-il terminé avant sa mort, ou bien était-il encore en chantier (auquel cas Laura Smet demande à "pouvoir exercer ses prérogatives d’héritier, pour pouvoir confirmer le respect de l’intégrité artistique de l’entier contenu de cet album" ; en clair, avoir un droit de regard sur l'album) ?

Un document de la maison de disques révélé ce samedi par BFMTV semble donner raison à Laeticia, en montrant que l'album était presque achevé. Dans ce courrier signé par Jean-Philippe Smet, Warner accepte de payer une avance à l’artiste, soulignant que l’album n’est pas terminé mais que 10 titres sont validés et prêts à être commercialisés. "À ce jour, sur l’ensemble des enregistrements produits lors de ces sessions, Warner Music, Bornrocker et vous-même avons validé d’ores et déjà les 10 titres suivants", peut-on lire dans ce document.

Parmi les titres achevés : "Made in rock’n’roll", "Back in L.A.", "Pardonne-moi", "Je ne suis qu’un homme" ou encore "L’Amérique de William".

"Bien que la production du 3ème album studio ne soit pas complètement achevée, vous avez souhaité toutefois percevoir dès à présent l'avance prévue à l'article 12 de notre contrat", dit aussi le document. Plus loin, une confirmation de l'avancée de l'album : "Notre société dispose à ce jour d'un nombre suffisant de titres pour pouvoir commercialiser le 3ème album studio."

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€