Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Italie : un homme condamné pour avoir rédigé de faux avis sur TripAdvisor

C'est la première fois que la justice italienne applique une condamnation pour ce type d'infraction.

Faux avis, vraie condamnation

Publié le
Italie : un homme condamné pour avoir rédigé de faux avis sur TripAdvisor

 Crédit GERARD JULIEN / AFP

L'Italie ne plaisante pas avec le tourisme. Pour cette raison, un individu qui proposait à des restaurants d'écrire de faux avis sur TripAdvisor a été condamné à neuf mois de prison ferme par le tribunal pénal de Lecce, dans le sud du pays, a fait savoir mercredi 12 septembre l'entreprise américaine sur son site, rapporte Euronews. Une peine assortie de 8 000 euros de dommages et intérêts.

Le jugement, rendu en juin, fait suite à l'investigation, débutée en 2015, par le site américain avec son équipe d'enquêteurs.
Le suspect, qui avait été signalé à la société par d'autres utilisateurs du site, proposait à divers établissements de rédiger de faux avis positifs sur leur page TripAdvisor afin d'être mieux référencés. Au total, l'individu avait proposé ses services « plus de 1 000 fois », selon l'entreprise. Une fraude qui peut se révéler juteuse, alors que le site d'avis touristiques compte plusieurs centaines de millions de visiteurs uniques chaque mois. En réaction, TripAdvisor avait décidé de pénaliser les établissements bénéficiant de faux avis, rendant leur visibilité moins importante sur le site.
 
« Selon nous, ce jugement marque un tournant pour internet », s'est félicité l'entreprise sur son site. « La rédaction d'avis fictifs a toujours été contraire à la loi dans de nombreuses juridictions, notamment en vertu de la directive de l'UE sur les pratiques commerciales déloyales, ainsi que de nombreuses législations nationales relatives à la protection des consommateurs, à la fraude et à la publicité mensongère. Cependant, c'est la première fois que nous avons vu les lois s'appliquer jusqu'à l'obtention d'une condamnation ». 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€