Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’inventeur du Big Mac de McDonald’s est mort

Selon le Los Angeles Times, Michael Delligatti a dû faire preuve de pugnacité pour convaincre le géant du fast-food d'adopter sa création.

XXL

Publié le
L’inventeur du Big Mac de McDonald’s est mort

Michael "Jim" Delligatti, l'inventeur du célèbre Big Mac de McDonald's, s'est éteint lundi 28 novembre à son domicile près de Pittsburgh, dans l'est des États-Unis. Ancien propriétaire de plusieurs restaurants franchisés McDonald's, l'inventeur de ce sandwich emblématique avait 98 ans.

Le Big Mac se compose de deux steaks hachés, de fromage fondu, de cornichons, de quelques feuilles de laitue et d'une pincée d'oignons recouverts d'une "sauce spéciale" à la recette bien gardée.

Selon le Los Angeles Times, Michael Delligatti a dû faire preuve de pugnacité pour convaincre le géant du fast-food d'adopter sa création. L'idée de Delligatti avait déjà été proposée chez de nombreux concurrents dans les années 1960, quand il dirigeait son propre McDonald en Pennsylvanie, comme il l'avait expliqué à la rédaction du journal en 1993.

 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jurgio - 02/12/2016 - 14:02 - Signaler un abus Je l'ai toujours dit !

    Le Big Mac est mauvais pour la santé.

  • Par Anouman - 03/12/2016 - 14:49 - Signaler un abus Big mac

    @jurgio peut-être pas bon mais si ça vous tue à 98 ans le risque est limité...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€