Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Hommage à Johnny : Finkielkraut fait polémique en évoquant l'absence des "non-souchiens"

"Les non-souchiens brillaient par leur absence", a déclaré le philosophe.

Dérapage

Publié le
Hommage à Johnny : Finkielkraut fait polémique en évoquant l'absence des "non-souchiens"

Samedi 9 décembre, des milliers de personnes ont défilé sur les Champs-Élysées en mémoire de Johnny Hallyday, décédé le 6 décembre. Cet hommage populaire a été suivi par près de 15 millions de téléspectateurs.

"Je suis l'objet d'une vindicte absolument invraisemblable"

Mais pour Alain Finkielkraut, invité de RCJ dimanche 10 décembre, "le petit peuple des petits blancs est descendu dans la rue pour dire adieu à Johnny, il était nombreux et il était seul". Et d'ajouter : "Les non-souchiens brillaient par leur absence". Cette phrase du philosophe a rapidement déclenché une vague d'indignation sur les réseaux sociaux. "Honte à vous", "racisme enraciné", "absence de réflexion", "affligeant", ont écrit les internautes, fustigeant le lien ainsi établi entre un "Français de souche" et un "blanc".

Face à cette polémique, l'académicien a dû s'expliquer. Et c'est dans les Grandes Gueules de RMC ce lundi 11 décembre, qu'il est revenu sur ses propos. "Cette tempête (que j'ai déclenchée), je n'y comprends rien. (…) Je suis l'objet d'une vindicte absolument invraisemblable", a-t-il déclaré, précisant que l'expression "non-souchiens" n'était pas de lui. "Je reprenais avec ironie une parole de la leader des Indigènes de la République, Houria Bouteldja, qui parlait de souchiens pour désigner les Français de souche. Je ne suis pas moi-même quelqu'un de souchien", a-t-il précisé. "Je n'ai rien en moi de Johnny, et je ne m'insurgeais pas contre l'absence des banlieues et de la diversité à cette manifestation, je la constatais".

"La comparaison avec Victor Hugo me paraît ridicule"

Alain Finkielkraut a ensuite détaillé le fonds de sa pensée. Selon lui en France, "le divertissement est roi". Il a aussi dénoncé les propos d'Aurore Bergé, qui avait comparé la ferveur pour l'idole des jeunes a ce qui avait eu lieu en France pour Victor Hugo. En outre, il n'a pas aimé le fait qu'Emmanuel Macron classe le chanteur dans la même rubrique que Jean Moulin ou Germaine Tillion. "Mon constat, c'est que le divertissement règne mais ne fait pas lien. Il n'a pas la fonction sociale que certains voudraient lui assigner. Il y a le rock et le rap, ce qui enthousiasme les vieux et fédère les jeunes, ce en quoi se reconnaît la France périphérique et ce qu'apprécie la France des banlieues", a déclaré Alain Finkielkraut.

"Quand je dis 'le petit peuple blanc' [le seul présent lors de la cérémonie selon lui, NDR], je le dis sans aucun mépris. Je prends acte de ce fait : il y avait une certaine classe sociale qui était là – la classe des oubliés, de la France périphérique", a-t-il indiqué. Et d'ajouter : "Il y avait le show-bizz, mais je regrette que l'on puisse en France faire lien avec le divertissement, la comparaison avec Victor Hugo me paraît ridicule. Johnny remplace Victor Hugo mais n'a pas cette fonction sociale qu'on voudrait lui attribuer parce qu'il ne fait pas lien".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zen aztec - 11/12/2017 - 14:56 - Signaler un abus bon,ben...

    ...il suffisait de regarder pour le constater,ainsi que lors des concerts de Johnny il n'y avait aucune diversité

  • Par assougoudrel - 11/12/2017 - 14:59 - Signaler un abus Quand les maghrébins

    perdront leur chanteur préféré, ils seront entre eux et cela ne chagrinera nullement les "souchiens", moi, le premier. Je suis certain que les communautés défendues par ce gugusse s'en foutent royalement, car ce n'est ni leur musique, ni leur culture.

  • Par Stargate53 - 11/12/2017 - 15:16 - Signaler un abus Un simple constat visuel !

    Rien de plus et alors cela gène qui ? Toujours les mêmes ! Alors laissons les avec leur petite querelle comme d'habitude , ils adorent cela !

  • Par Deudeuche - 11/12/2017 - 15:57 - Signaler un abus Et ou, les souchiens

    Existent encore !

  • Par ifrj - 11/12/2017 - 17:16 - Signaler un abus Ras le bol

    Ras le bol du politiquement correct, de cet islamo-gauchisme élevée au rang de pensée unique par la bobo-sphère et les médias. Mr Finkielkraut contrairement à ses détracteurs professionnels regarde, analyse et est factuel. Visiblement même cette liberté va nous être supprimée. On ne peut plus rien dire sans être catalogué et vilipendé ad nauseam par ces censeurs hystériques..... Ils devraient faire attention le retour de bâton risque d'être violent!

  • Par kelenborn - 11/12/2017 - 17:46 - Signaler un abus Oui mais

    C'est quand même Frankencroute qui a voté Macron et déclaré que Trump était un gros con! Quand il ne s'égare pas dans une rue par une nuit de boue (pas avec 2bouts quand même), il cherche son dentier au milieu des papiers gras sur lesquels il lit ses notes!!! Bon...il y a pire c'est certain mais quand même !

  • Par Atlante13 - 11/12/2017 - 19:18 - Signaler un abus Merci Mr Finkielkraut

    de dire tôut haut ce que les français pensent tout bas, par crainte de représailles. Quant aux chacals qui hurlent à la mort, après tout ce ne sont que des chacals et encore pire, de gauche.

  • Par jurgio - 11/12/2017 - 20:05 - Signaler un abus Un cercueil tout blanc

    et derrière sans blacks et sans nuances de gris. Johnny n'était assurément pas un imam des mosquées. D'abord, quand le chanteur a commencé, il y avait si peu d'échantillons de ces populaces. Ensuite, personne ne l'a vraiment souligné (ou osé le faire) : il portait un crucifix imposant qui pendait sur sa poitrine. On savait déjà que cet objet repousse les vampires mais il fait aussi désormais se terrer des religions de la haine.

  • Par SD.. - 11/12/2017 - 21:53 - Signaler un abus Bah oui

    Simple constat !!

  • Par Winter - 11/12/2017 - 23:44 - Signaler un abus Message gratuit.

    Il faut employer les 500 mots réglementaires et ne pas prétendre à davantage. Ça doit bien suffire. Oubliez ce que vous avez vu. Ça peut vous causer des ennuis. Ne le dites à personne, on ne sait jamais. Ne revenez pas dessus. Les couleurs n’existent pas. Les origines non plus.

  • Par Raymond75 - 12/12/2017 - 09:39 - Signaler un abus Il n'y a pas d'intégration en France

    Après trois générations, on ne peut que faire le constat qu'il n'y a pas d'intégration en France. Un constat simple et objectif, que chacun interprétera comme il le pense. Il n'y avait effectivement pas de représentants de la sainte 'diversité' parmi cette foule, et peu qui assistaient aux concerts de Johnny. Mais il y a peu de représentants issus de la France 'souchienne' aux concerts de raï ou aux concerts africains. En règle générale, je ne vois jamais de représentants de la diversité dans les manifestations publiques, et chaque fois cela me gène. --- La France d'aujourd'hui, c'est chacun chez soi. Ils veulent rester dans leurs ghettos à regarder la télé satellite de 'chez eux' (là où ils se gardent bien de chercher à retourner), ils nous appellent 'les Français' même quand eux mêmes ont cette nationalité, ils font tout pour empêcher les mariages mixtes et pour conserver 'leurs' femmes ... Eh bien qu'ils restent dans leurs ghettos : avec le développement du communautarisme associé au racisme anti blancs, notre société s'oriente vers la création de bantoustans. --- Le plus étrange, c'est que beaucoup réussissent de brillantes études supérieures (y compris les femmes) ...

  • Par philippe de commynes - 12/12/2017 - 12:21 - Signaler un abus Orwell

    "A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire."

  • Par KOUTOUBIA56 - 12/12/2017 - 12:44 - Signaler un abus +1 Raymond75. quand vous êtes

    +1 Raymond75. quand vous êtes dans leur quartier et que vous voyez passer les bmw blanche le chauffeur avec la casquette à l'envers vous tendrez l'oreille pour voir si vous entendez Johnny!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! c'est le rap point barre. donc effectivement ils n'étaient pas présents. que Finkielkraut le constate et le dise quoi de plus normal sauf qu'il était evident que la gauchosphère allait se réveiller et nous dire ce que nous devons penser ce que nous devons dire comme dab. et bien non messieurs on vous emmerde la France est chrétienne et Johnny avec

  • Par Liberte5 - 12/12/2017 - 19:24 - Signaler un abus Conclusion: la France Black, blanc, beurre est une chimère...

    La gauche bobo, la gauche, socialiste, communiste, radicale, etc.est démentie en une journée, après30 ans de propagande!!! Il n'y a pas et il n'y aura jamais le vivre ensemble heureux.

  • Par Liberte5 - 12/12/2017 - 19:25 - Signaler un abus faute: beur et non beurre!

    en clair les arabes.

  • Par Geolion - 12/12/2017 - 23:47 - Signaler un abus Il a tout à fait raison !

    Hé ! Oui, il a totalement raison ! On n'a vu personne de la diversité, aucun jeune maghrébin !

  • Par Anguerrand - 13/12/2017 - 16:41 - Signaler un abus Face craie, sous chiens, et j'en passe

    Ce sont bien la façon raciste dont les " de souches "sont appelés, alors pourquoi s'en offusquer quand une personne comme lui ose dénoncer cette realité. Ce racisme la est totalement toléré, pour nous si on n'est pas d'accord avec le " pas d'amalgame " c'est un racisme punissable et puni. Tout les pays qui acceptent l'immigration musulmane ont d'énormes problèmes. Ils n'ont qu'une loi, la Charia, les lois françaises ne comptent pas pour eux à 78%!!.

  • Par Solognitude - 14/12/2017 - 00:34 - Signaler un abus faut arrêter de faire monter la mayonnaise:

    Si demain Joe Starr casse sa pipe, je n'irai pas à ses obsèques. Tout simplement parce que je ne me sent pas concerné par sa musique. Et c'est vraisemblablement le cas d'une autre partie de la population en France qui a d'autres rythmes en tête que les show de Johnny. On ne devrait pas saisir l'occasion d' une polémique sur les conséquences d'une immigration inadaptée à partir de critères musicaux. Foi de souchien sans complexe!

  • Par vangog - 14/12/2017 - 10:08 - Signaler un abus L’inverse de la France diverse, c’est...

    la France tout court (pendue)!

  • Par lasenorita - 14/12/2017 - 14:37 - Signaler un abus Les ''non-chiens''..

    Effectivement, aux obsèques de Johnny on a vu surtout des ''petits Blancs'': c'est la raison pour laquelle il n'y a eu rien de cassé sur l'avenue des Champs Elysées bien qu'ils étaient près d'un million de ''Blancs''.. Le philosophe fait allusion à l'insulte proférée par Houria Boutelja, chef de file des ''Indigènes de la République'' en parlant des Français de ''souche française''..si les musulmans méprisent tellement les ''Français de souche'' et les compare à des ''sous-chiens'': qu'ils RESTENT dans ''leur'' pays d'où ils ont chassé TOUS les non-musulmans et leur ont volé leurs biens! Nous étions bien tranquilles en ''Métropole'' avant ''l'indépendance'' des colonies!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€