Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 11 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Harvey Weinstein brise le silence : "Je suis un mec bien"

Accusé de harcèlement, de viols et d’agressions, le réalisateur américain s’est exprimé devant les médias et a demandé "une seconde chance".

Mea culpa

Publié le
Harvey Weinstein brise le silence : "Je suis un mec bien"

Accusé de harcèlement sexuel et de viols par de nombreuses actrices cette semaine, Harvey Weinstein a été aperçu pour la première fois depuis le début de scandale. Mal rasé et vêtu d'un jean et d'un tee-shirt ample noir, le réalisateur américain a été filmé par des paparazzis. Les images, qui durent un peu plus d'une minute, ont été postées dans la foulée sur le site TMZ. Elle montre l'ex-nabab de Hollywood sortir de la maison de sa fille à Los Angeles. Avant de s'engouffrer dans une voiture, il lance aux journalistes massés devant la résidence : "Les mecs non, je ne vais pas bien.

J'essaie. Je vais me faire aider".

>>> À lire aussi : Harvey Weinstein et notre responsabilité dans la culture de la complicité

Et d’ajouter : "Vous savez, on fait tous des erreurs, j'espère avoir droit à une seconde chance. Merci les gars". "J'ai toujours été sympa avec vous moi, pas comme tous ces connards qui vous traitent comme de la merde. Je suis un mec bien", conclut-il. La police de New York et Scotland Yord ont ouvert deux enquêtes respectives suite aux dénonciations de nombreuses femmes. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 13/10/2017 - 12:25 - Signaler un abus C'est l'histoire (sordide) d'un mec bien...

    et qui justifie ses petites manies sexuelles par "j'ai toujours été sympa avec vous!"..;En traduction de la novlangue gauchiste, ça signifie: "je vous ai toujours privilégiés, alors oubliez mes vices, en retour d'ascenseur gauchiste..."

  • Par Djib - 13/10/2017 - 12:59 - Signaler un abus Ben oui, c'est un mec bien!

    Il a soutenu et financé la camapgne d'Hillary Clinton et pris position contre Trump. Si c'est pas un brevet de moralité ça! A noter au passage que les actrices "tétanisées" par le gentil oncle Harvey ont beaucoup plus la pêche quand il s'agit de prendre des postures convenues en public contre le président des Etats-Unis.

  • Par Atlante13 - 13/10/2017 - 18:51 - Signaler un abus Si j'avais un conseil

    a lui donner, ce serait de venir se faire juger en France. Sûr qu'il en aurait pour 8/10 ans à attendre, mais c'est pas grave, il serait dédouané à la fin. Les exemples ne manquent pas, n'est-ce pas? Rappellez-vous le Carlton, ou les mutuelles, etc....

  • Par Atlante13 - 13/10/2017 - 20:49 - Signaler un abus Ah, et j'oubliais,

    deux ans après il serait nommé Président du Festival de Cannes.

  • Par Lazydoc - 13/10/2017 - 23:09 - Signaler un abus Faut pas deconner

    Nous on choisit nos migrants! Ce délinquant sexuel n’a pas de place chez nous. Trop de concurrence. Et puis, il est riche. Et chez nous, on n’aime pas les riches!

  • Par Deudeuche - 15/10/2017 - 08:50 - Signaler un abus Bobordure

    Un riche Bobo quoi!

  • Par jurgio - 15/10/2017 - 14:29 - Signaler un abus Pendant une minute...

    j'ai cru entendre François Hollande !

  • Par philippe de commynes - 15/10/2017 - 21:24 - Signaler un abus Il demande

    une seconde chance d'avoir d'avoir peut-être des relations sexuelles consenties (et non forcées) ... ou peut-être pa

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€