Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 20 Décembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Google s'envoie en l'air avec Loon

Le géant américain a dévoilé un projet futuriste afin de connecter les pays défavorisés à internet.

Connectivité

Publié le

Jules Verne serait heureux de la nouveauté de Google. Le géant américain vient d'annoncer non pas un tour du monde en ballon en 80 jours, mais un projet fort ambitieux, baptisé "Loon". L'objectif ? : offrir une connexion internet au monde entier, grâce à des ballons géants volant environ 20 kilomètres au dessus de la Terre.

Concrètement, ces ballons se déplaceront autour de notre planète grâce aux vents en altitude. Google les dirigera ainsi à distance, en fonction de la météo, et adaptera leur altitude.

A noter que les ballons seront reliés entre eux, formant ainsi un "réseau". Pour rendre possible la connexion à internet, il faudra à Google installer des antennes relais au sol.

L'hémisphère Sud, moins connecté, sera privilégié par le géant américain. Le projet Loon va être mis à l'essai en Nouvelle-Zélande. Une trentaine de ballons sont déjà dans les airs, et n'attendent que le début des tests.

Google, simple moteur de recherche à ses débuts, se place plus que jamais sur le marché des fournisseurs d'accès à internet avec ce projet ambitieux, décalé et innovant.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Le gorille - 17/06/2013 - 23:15 - Signaler un abus A 40°Sud

    Le site de "Project Loon" indique, entre autres informations intéressantes, que les ballons flotteront autour du parallèle 40°Sud, dans des vents faibles. Fallait y penser ! Espérons que la réussite sera au rendez-vous !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€