Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 18 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Gérard Depardieu : "On s'est déjà infligé Patrick Bruel, ça suffit"

Dans un entretien à l'Obs, l'acteur a dégainé la sulfateuse contre plusieurs personnalités.

Le flingueur

Publié le
Gérard Depardieu : "On s'est déjà infligé Patrick Bruel, ça suffit"

Gérard Depardieu tient visiblement une forme d'enfer. En ce qui concerne les petites phrases assassines en tous cas. A l’occasion des 20 ans de la mort de la chanteuse Barbara, le comédien raconte à L’Obs leur surprenante amitié, alors qu'il a récemment sorti un album "Depardieu chante Barbara". Par ailleurs, il dégaine la sulfateuse contre plusieurs personnalités, déclarant notamment ne pas vouloir être la caution d'une famille de croque-morts ni d'une indus­trie musi­cale qui fait du pognon avec le 20e anni­ver­saire de la dispa­ri­tion de Barbara".

"On s'est déjà infligé Patrick Bruel, ça suffit" fustige-t-il à l'adresse de l'album de reprises Très souvent, je pense à vous... Par ailleurs, il pointe du doigt le film "Barbara" de Mathieu Amalric avec Jeanne Balibar. "Ça ne va pas du tout" juge-t-il. "Ceux qui ont bien connu Barbara savent qu'elle n'a rien à voir avec celle qu'incarne Jeanne Balibar". 

Il égratigne également quelques personnalités de ses jeunes années. "Elvis Presley, Bill Haley, Eddie Cochran, Johnny Hallyday et les Chaussettes noires, Oh Daniela, toute cette soupe dégueulasse". Et l'acteur star ne se montre pas beaucoup plus tendre avec les monstres sacrés de la chanson française. "Je peux écouter Brel, parce ce que c'est théâtral et pas très bon ; Ferré parce ce que c'est nul" lâche-t-il.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Doulou - 06/10/2017 - 19:27 - Signaler un abus Oui? Et quoi d'autre?

    Ce monsieur qui fut un acteur magnifique, bouleversant est devenu un monument d'aigreur imbu de lui-meme.

  • Par Anouman - 06/10/2017 - 21:54 - Signaler un abus Gérard

    On lui a tellement dit qu'il était génial qu'il a fini par le croire. D'acteur correct il est rapidement passé à la caricature de lui-même servant le même plat à tous les repas. Et quand on trouve Barbara géniale (déjà supportable c'est étrange) et Ferré nul on a aussi un sacré problème auditif. Je n'ai pourtant jamais entendu dire que l'alcool rend sourd.

  • Par Deudeuche - 07/10/2017 - 08:48 - Signaler un abus Bravo Gerard

    Rentre dans le lard des papy 68ards

  • Par Borgowrio - 07/10/2017 - 09:04 - Signaler un abus Bravo Gégé , fait leurs-y honte

    Qui d'autre pour jeter un pavé dans la mare du politiquement correct . je ne suis pas loin d'être d'accord avec lui . Lui n'est pas sensible au panurgisme et au snobisme qui veut que ceux qui n'aiment pas Brel ou Elvis Presley

  • Par Borgowrio - 07/10/2017 - 10:33 - Signaler un abus Bravo Gégé , fait leurs-y honte ( suite )

    Sont impies

  • Par jurgio - 07/10/2017 - 13:22 - Signaler un abus Je dois reconnaître qu'il a raison

    et qu'il est plus un esprit désabusé qu'aigri.

  • Par cloette - 07/10/2017 - 20:10 - Signaler un abus J'aime Gégé

    parce qu'il devient de plus en plus fin en vieillissant ( heu.. pas physiquement bien sûr), et qu'il crève toujours l'écran .

  • Par MIMINE 95 - 08/10/2017 - 11:21 - Signaler un abus VAS Y GEGE

    Continue à les boxer , on aime grave !!!

  • Par Ajar - 08/10/2017 - 18:23 - Signaler un abus Heureusement que tu es la Gérard

    Avec tous ces bien pensants de gauche que je ne supporte plus

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€