Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 27 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Gérard Dépardieu dézingue François Hollande, le Festival de Cannes et les Oscars

"Comment ne pas se sentir plus russe que français avec le président qu’on a en France ?", a lancé l'acteur vendredi lors de la conférence de presse de la Berlinale.

Scud

Publié le
Gérard Dépardieu dézingue François Hollande, le Festival de Cannes et les Oscars

Gérard Depardieu a une nouvelle fois prouvé qu'il n'a rien perdu de sa verve, vendredi lors de la conférence de presse de la Berlinale, le célèbre festival allemand de cinéma.

invité à présenter la comédie Saint-Amour, réalisée par Gustave Kervern et Benoît Delépine, l'acteur français, qui a acquis la nationalité russe, a légèrement digressé et a mentionné l'une de ses cibles favorites : François Hollande. "Je me sens très russe, même à l'étranger. Comment ne pas se sentir plus russe que français avec le président qu'on a en France ? Pour moi, y'a pas photo", a-t-il lancé. gérard Depardieu Connu a réaffirmé son "admiration" pour Vladimir Poutine, "pour ce qu'il fait, et pour la population russe", "n'en déplaise à certains intellectuels français, y compris (ses) amis qui (lui) font des reproches". 

L'acteur de 67 ans ne s'est pas contenté d'égratiner François Hollande et s'est aussi interessé au monde du cinéma.

Et là encore, il n'a pas mâché ses mots. "C'est vrai qu'à Berlin il y a un grand festival, comme à Toronto, comme à Sundance. J'en dirai pas autant de Cannes", a lancé l'acteur. "Avant il y avait la momie Gilles Jacob (ndlr : patron du festival de Cannes de 2001 à 2014). Maintenant c'est Pierre Lescure et Thierry Frémaux. Donc c'est pas pareil. C'est pas pareil, et le cinéma non plus. Merci. A bon entendeur, salut !"

Les Oscars américains ne valent pas beaucoup mieux aux yeux du monstre sacré du cinéma français. Il s'est moqué de l'un des favoris de la compétition, The Revenant, dont le tournage est présenté comme une expérience très rude pour les acteurs. "On leur dit: 'Allez-vous mettre de la merde'. Je suis sûr que la merde est parfumée (...) C'est un confort fabuleux, le cinéma", a raillé Gérard Depardieu. Lui préfère "les choses pas confortables". "On ne va pas déranger les Oscars, ils sont peinards avec nous. On est beaucoup trop sales pour eux".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Jean-Benoist - 21/02/2016 - 09:38 - Signaler un abus bravo monsieur depardieu

    Vous denoncez les combines entre amis de ces enarques et de lescure ce vieux schnock de gauche continuez a porter votre voix haut et fort

  • Par jurgio - 21/02/2016 - 11:25 - Signaler un abus Lescure....

    sans commentaires...

  • Par Anguerrand - 22/02/2016 - 08:08 - Signaler un abus Bien joué Gégé

    Pour remettre la France sur les rails on peut se demander si un Poutine pour un quinquennat ne serait pas nécessaire. Exit régimes spéciaux, revendications des fonctionnaires, l'immigration, et La Défense des " de souche". La France retrouverait avecSES VALEURS et non à plat ventre devant une racaille immigrée.

  • Par cloette - 23/02/2016 - 08:10 - Signaler un abus Gégé

    Je l'aime , je l'adore, ceux qui crèvent l'écran ont la grâce ( au sens théologique du terme )

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€