Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Game of Thrones" : le retour de la série culte provoque un crash des sites HBO et OCS

A peine les premières minutes de l'épisode "Dragonstone" visionnées, le site de la chaîne américaine a planté.

Rançon du succès

Publié le
"Game of Thrones" : le retour de la série culte provoque un crash des sites HBO et OCS

Forcément, après une si longue attente… Cela faisait un an que les aficionados de la série Game of Throne n'avaient plus eu le droit à leur ration de médiéval-fantastique. Il y avait donc forcément beaucoup d'impatience ce dimanche pour le retour programmé de Jon Snow, Daenerys Targaryen et Tyrion Lannister lors du premier épisode de la saison 7, intitulé "Dragonstone". Beaucoup d'impatience…et d'affluence.

Aux États-Unis, l'engouement des internautes a été si important qu'il a fait crasher le site de HBO (producteur de la série).

Des dizaines de milliers d'internautes se sont connectés sur la plate-forme pour visionner l'épisode en ligne. Un nombre de connexions record, que le site n'a pas supporté. A peine les premières minutes de l'épisode "Dragonstone" visionnées, le site américain a planté.

Le constat était similaire en France. Alors qu'il fallait patienter jusqu'à trois heures du matin pour pouvoir découvrir la suite de la série sur OCS,  l’affluence a perturbé le site qui détient les droits de diffusion. Une belle pagaille qui a obligé OCS a présenté des excuses aux alentours de 4 heures du matin. Dans un tweet, la chaîne a expliqué que ses équipes travaillaient "activement" à la "résolution" des perturbations. 

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€