Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 29 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les fourmis peuvent détecter les tremblements de terre avant qu'ils ne frappent

Avant la secousse, les insectes changeraient de comportement en passant notamment la nuit dehors.

6e sens

Publié le
Les fourmis peuvent détecter les tremblements de terre avant qu'ils ne frappent

La Formica polyctena apprécierait vivre dans des régions tectoniquement actives Crédit Reuters

Selon une nouvelle étude menée par les chercheurs de l'université allemande de Duisburg-Essen, une espèce de fourmis, la Formica polyctena, pourrait nous permettre d'anticiper les tremblements de terre, et par conséquent, éviter de terribles désastres tant humains que matériels.

En effet, la Formica polyctena aurait des préférences particulières quant à son lieu de vie. Elle apprécierait vivre dans des régions tectoniquement actives, où la surface du sol est marquée par des failles et des ruptures.

De plus, Gabriele Berberich, une des scientifiques en charge de l'étude, explique que le comportement des fourmis observées a changé de manière significative juste avant qu'un tremblement de terre supérieur à une magnitude 2.0 frappe la région allemande. Les fourmis rousses, comme les humains, sont actives pendant la journée et se reposent la nuit. Mais avant un séisme, elles restent éveillées durant toute la nuit, en dehors du nid.


"Leur comportement n'est revenu à la normale seulement un jour après le tremblement de terre", précise Berberich. "Avec des séismes de magnitude inférieure à deux, nous n'avons pas pu détecter de comportements anormaux significatifs", regrette la scientifique.

Berberich émet l’hypothèse que les insectes sont capables de prédire les tremblements de terre en analysant l'évolution des émissions de gaz ou les changements dans le champ magnétique terrestre.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cékiki - 15/04/2013 - 00:34 - Signaler un abus identification

    erreur de détermination de votre fourmi pour l'illustration : Camponotus vagus. En rien Formica polyctena. Une fourmi reste une fourmi. Le net pas très net.

  • Par Ravidelacreche - 15/04/2013 - 12:03 - Signaler un abus supérieur à une magnitude 2.0

    En plus elles ont tout compris à l' échelle de Richter ! :o))

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€