Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 01 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La fille de Stéphanie de Monaco s'affiche en tenue légère sur Instagram

Pauline Ducruet est étudiante à l’Istituto Marangoni, une école de mode et design à Paris.

Osé

Publié le
La fille de Stéphanie de Monaco s'affiche en tenue légère sur Instagram

Ce cliché a été pris lors d'un séjour en Australie.  Crédit Capture d'écran Instagram

La fille aînée de la princesse Stéphanie de Monaco, Pauline Ducruet, a publié sur Instagram des photos plutôt osées en naïade dénudée. Lors d'un séjour en Australie, la nièce du prince Albert II de Monaco a réjoui les 10 200 abonnés de sa page Instagram avec un cliché d'elle assise sur un rocher au bord d’une plage magnifique, simplement habillée d'une culotte de bikini verte devant des eaux turquoises. "La fille de la princesse Stéphanie n’y dévoile en fait rien qui pourrait choquer la morale bien qu’elle soit topless.

Le dos mouillé émaillé de grains de sable, Pauline tourne la tête pour présenter à l’objectif du photographe pour lequel elle pose son profil droit couronné d’un petit chignon, tandis que son ombre raccourcie se projette sur le sol", peut-on lire sur le site de Paris Match.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 11/01/2016 - 14:50 - Signaler un abus Photo complète

    Si vous voulez voir la photo complète, avec le bas du dos, cliquez sur ''lu sur Paris Match''

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€