Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Une femme jetée à la mer par son mari a été sauvée par deux pêcheurs dans le golfe du Morbihan

Deux hommes portent secours à une femme, jetée à l'eau par son mari dans le golfe du Morbihan.

Héros du quotidien

Publié le
Une femme jetée à la mer par son mari a été sauvée par deux pêcheurs dans le golfe du Morbihan

Le journal Ouest France rapporte ce fait divers. Mardi 16 mai, Jeff et Manu étaient en train de pêcher au golfe du Morbihan lorsqu'ils ont été témoins d'une dispute entre un homme et sa femme. "On se souviendra longtemps de notre partie de pêche" relate un des deux hommes au journal. "Nous avons entendu des cris, comme une dispute. Il n’y avait pas de vent, la mer était calme et le son portait très bien. Le problème, c’est que l’on ne savait pas d’où les voix provenaient. On entendait de mieux en mieux les cris d’un homme sur une femme.

On s’est rapidement dit qu’il s’agissait d’une dispute dans un couple. Nous avons alors pris la direction d’Arradon et c’est là que nous avons aperçu le voilier avec deux personnes à bord  ", continue Jeff.

Le couple se disputait au sujet de "papiers jetés à la mer". Rapidement, la situation dégénère et les deux camarades entendent "un énorme plouf". Ni une ni deux, les deux hommes allument le moteur et partent secourir la femme, jetée à l'eau par son mari. Elle " était accrochée au boudin de l’annexe et le voilier poursuivait sa navigation au moteur... Nous avons réussi à la repêcher. Elle présentait des entailles, notamment au niveau du cou, et pas mal de blessures au visage et au bras. Elle était frigorifiée, alors nous l’avons recouverte d’un pull" explique un des sauveteurs à Ouest France. 

Une course poursuite maritime s'en suit entre le bateau à moteur et le voilier conduit par le mari qui somme les deux amis de la "laisser à leau". Rapidement distancé, le voilier abandonne.

Jeudi 18 mai, une information judiciaire a été ouverte pour "violences habituelles aggravées sur conjoint". Le mari, auteur présumé du méfait, a été relâché et placé sous contrôle judiciaire. La victime, elle, est toujours hospitalisée à Vannes.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par MIMINE 95 - 20/05/2017 - 10:31 - Signaler un abus TENTATIVE DE MEURTRE AVEREE

    et le coupable est relâché .... On marche sur la tête Il ne lui reste plus qu'à aller l'achever à l'hôpital......

  • Par Alua - 20/05/2017 - 12:00 - Signaler un abus Présumé...

    Comme le précise l'article, l'homme, seul à bord après avoir jeté sa femme à l'eau, n'est que l'"auteur présumé" selon la dialectique en vigueur dans la presse et il n'y a donc pas motif à le mettre hors d'état de nuire. Tout comme les djihadistes "présumés" du reste.

  • Par Bourgoin denise - 20/05/2017 - 13:57 - Signaler un abus Vale rie T.......

    faute d'accord de verbe "se voient" et non se "voit"

  • Par cauchoise - 21/05/2017 - 08:21 - Signaler un abus Ce que le mari savait

    Il faudrait savoir si la femme savait bien nager, ou pas. Si elle ne savait pas, c'est une tentative de meurtre, si elle savait, non.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€