Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 21 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Facebook : la reconnaissance faciale désactivée en Europe

La fonction disparaîtra pour les utilisateurs d'ici le 15 octobre.

Où est Charlie ?

Publié le
Facebook : la reconnaissance faciale désactivée en Europe

Facebook désactive son outil de reconnaissance faciale dans l'Union européenne. Crédit DR

Facebook dit au revoir à son outil de reconnaissance faciale. Tout du moins dans l'Union européenne. Le réseau social a en effet indiqué dans un communiqué avoir "accepté de suspendre" en Europe cette fonction et a ajouté "travailler" avec l'autorité irlandaise pour trouver la "façon appropriée d'obtenir le consentement des utilisateurs pour ce type de technologie selon les règles européennes". La décision de Facebook de désactiver son outil de reconnaissance faciale va donc au-delà des recommandations initiales de l'autorité.

Billy Hawks, chargé de la protection des données pour l'Union européenne, a par ailleurs précisé que les données concernant les "usagers existants allaient être effacées d'ici le 15 octobre".

Pour rappel, cette fonction de Facebook permet de comparer des photos nouvellement mises en lignes avec d'anciennes photos avec l'objectif de suggérer le nom des personnes qui apparaissent sur le cliché. Les organismes européens de protection des données s'en étaient immédiatement pris à Mark Zuckerberg et son site craignant une atteinte au respect de la vie privée des usagers.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vigil - 24/09/2012 - 07:53 - Signaler un abus vigil

    En général, sous nos lattitudes et à notre époque, dès qu'on aborde le facial, le délit de faciès n'est pas loin.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€