Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Facebook et Twitter : en 5 minutes seulement, ils peuvent causer des pertes de contrôle des utilisateurs

Une étude américaine indique que les utilisateurs de réseaux sociaux sont plus impulsifs après s'être connectés ce qui peut entraîner des actes de violences.

Violences

Publié le
Facebook et Twitter : en 5 minutes seulement, ils peuvent causer des pertes de contrôle des utilisateurs

Des chercheurs ont relevé des changements comportementaux inquiétants chez les utilisateurs de sites de réseaux sociaux. Crédit Reuters

Attention, les réseaux sociaux ne sont pas bons pour la santé. Des chercheurs révèlent en effet que les sites de réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter peuvent causer chez les utilisateurs une perte de contrôle et donc entraîner des accès de violence, mais aussi une prise de poids jusqu'à devenir obèse. L'étude indique qu'utiliser les réseaux sociaux rien que cinq minutes booste la confiance en soi des internautes à un tel point qu'ils deviennent bien plus impulsifs et peuvent donc perdre leur concentration, font preuve d'un manque d'application et ne peuvent s'empêcher de manger.

Les scientifiques s'inquiètent aussi du fait que la perte de contrôle entraînée par l'utilisation de Facebook pourrait mener à des problèmes sociaux comme des agressions ou des faits de violence.

Pour arriver à ces résultats, les Dr Andrew Stephen et Keith Wilcox des universités de Pittsburgh et de Columbia à New York ont observé les comportements de 1 000 utilisateurs de Facebook. Les participants été ainsi testés sur des exercices comme la résolution d'anagrammes, et interrogés sur le nombre de cartes de crédits qu'ils possèdent, les dettes qu'ils ont ou encore le indice de masse corporelle.

L'étude indique que "les résultats suggèrent qu'une utilisation importante des réseaux sociaux est associée à un indice de masse corporelle plus élevé que le moyenne […] mais aussi des niveaux de dettes plus importants".

Selon les scientifiques, on peut observer un changement comportemental suite à l'utilisation de Facebook car ce type de sites stimule le sentiment de confiance en soi des internautes. Recevoir des messages d'amis proches sur les réseaux sociaux augmente particulièrement la confiance en soi. Cela arrive car ce que les conventions sociales "interdisent" dans la vie "réelle", soit se vanter en face de ses amis et jubiler, Internet y met un terme. Les internautes se présentent en effet sur les réseaux sociaux sous leur meilleur jour et reçoivent par ailleurs généralement des retours positifs de leurs amis connectés.

Les chercheurs mettent donc en garde contre une utilisation accrue des sites de réseaux sociaux qui "peuvent avoir des effets significatifs sur le jugement des consommateurs et sur ses prises de décisions, même sur des tâches qui n'ont rien à voir avec l'utilisation de ces sites".

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€