Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un explorateur indien se proclame roi d'un morceau de désert

Coincé entre l'Égypte et le Soudan, ce vaste territoire n'est officiellement réclamé par aucun pays.

Bien essayé

Publié le
Un explorateur indien se proclame roi d'un morceau de désert

Suyash Dixit va-t-il devenir le roi de son morceau de désert ? Cet explorateur indien s'est rendu en plein milieu de la frontière entre l'Égypte et le Soudan, dans la région de Bir Tawil, pour revendiquer la propriété d'un territoire désertique de plusieurs milliers de km². Cette région fait partie des rares dans le monde qui ne sont formellement pas revendiquées, pour des raisons historiques.

Voilà pourquoi Suyash Dixit a tenté un improbable voyage dans une zone militarisée et infestée de djihadistes où les soldats égyptiens ont ordre de tirer à vue.

L'explorateur a obtenu un "laissez passer" pour une journée. "Selon les règles des premières civilisations, si vous voulez revendiquer une terre, il faut y cultiver dessus" explique Suyash Dixit au Telegraph. "J'ai planté une graine et je l'ai arrosée. C'est à moi" assure-t-il. "Ce n'est pas une blague. Je suis le roi maintenant".

Malheureusement pour lui, il y a peu de chances pour que ses efforts soient récompensés. Ce territoire a déjà été revendiqué par deux fois, dans le passé, par des Etats. Même si ce n'est aujourd'hui plus le cas, il n'est pas possible pour un individu de se l'approprier. 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€