Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Espagne : ils construisent une tour de 47 étages mais oublient... l'ascenseur

Du haut de ses 200m, l'Intempo de Benidorm doit être la plus grande tour d'habitation d'Europe.

L'œuvre d'un stagiaire ?

Publié le
Espagne : ils construisent une tour de 47 étages mais oublient... l'ascenseur

La construction de l'Intempo semble maudite.

Que faisaient les architectes durant les réunions de conception de l'Intempo ? Le bâtiment, censé devenir la plus haute tour d'habitation d'Europe, culmine à 200m et compte 269 logements répartis sur 47 étages. Un problème demeure toutefois : l'immeuble basé à Benidorm (Espagne) ne dispose d'aucun ascenseur. Selon El Pais, le projet initial en prévoyait pourtant l'installation. Un élément supprimé des plans des architectes lorsque l'objectif a été de faire de ce bâtiment des twin towers européennes, censées concurrencer les autres gratte-ciel du monde.

La construction de l'Intempo semble en tout cas être maudite.

El Pais révèle que l'entreprise qui s'occupait initialement de ce chantier a déposé le bilan en 2009, donnant lieu à une guerre sans merci entre deux autres sociétés. C'est une firme madrilène qui avait fini par reprendre le projet, sans forcément rémunérer ses salariés. Dernière mésaventure en date : un accident survenu en avril 2011. Un monte-charge placé à l'intérieur de l'édifice était tombé en panne et les ambulances n'avaient pu intervenir, l'entrée des véhicules n'ayant pas été construite. Un manquement volontaire, lié, selon le quotidien espagnol, à une économie de coûts.

Intempo a achevé 94 % de sa structure finale. El Pais indique que 35 % des logements ont déjà été vendus et que la date de fin du chantier est estimée à décembre 2013. Avec un ascenseur ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ravidelacreche - 10/08/2013 - 10:18 - Signaler un abus les réunions de conception de l'Intempo? :o))

    elle : - Va acheter 1 pack de bière et s'il y a des œufs tu en prends 6 Lui, revient avec 6 packs de bière Elle: - ??? Lui: - Il y avait des oeufs.

  • Par gueux et preux - 11/08/2013 - 02:08 - Signaler un abus C'est pas Flaubert

    (ou quelqu'un de son époque) qui disait qu'un architecte pense et construit magnifiquement un édifice pour qu'à la fin son client s'aperçoive qu'il a oublié l'escalier. Mais me voilà ironique et médisant alors qu'il y a de très respectables architectes.

  • Par ANOUSHKA35 - 11/08/2013 - 14:04 - Signaler un abus C'est une blague!!!

    C'est une blague!!!

  • Par Ben hayat - 11/08/2013 - 14:37 - Signaler un abus anti archi.

    Ce n'est pas possible,c'est n'importe quoi.

  • Par Appamée - 11/08/2013 - 15:20 - Signaler un abus immeuble surréaliste

    Et il y a des gogos qui ont achetés ? Alors pourquoi se gêner , on peut donc continuer à construire n'importe quoi ... Appamée

  • Par Gamelledebouse - 11/08/2013 - 15:31 - Signaler un abus Architecte

    Il parait que l'architecte a fait l'ENA .

  • Par charlesingalls64 - 12/08/2013 - 10:33 - Signaler un abus Excellente idée

    pour lutter efficacement contre l’obésité.....

  • Par tubixray - 12/08/2013 - 17:01 - Signaler un abus à Ravidelacreche

    Merci pour l'éclat de rire que je viens d'avoir en lisant l'histoire des packs de bière :-)

  • Par pierre60 - 13/08/2013 - 07:13 - Signaler un abus Non au bouc emissaire

    "Un élément supprimé des plans des architectes lorsque l'objectif a été de faire de ce bâtiment des twin towers européennes,..." Ce n'est pas l'architecte qui est responsable ici, mais le promoteur qui a voulu économiser sur tous les postes. Pour économiser, il a économisé.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€