Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Espace : Voyager fête ses 40 ans

Les deux sondes américaines se situent à quelques 20 milliards de kilomètres de nous.

Espace

Publié le
Espace : Voyager fête ses 40 ans

Le 20 août, puis le 5 septembre prochain, les objets terriens les plus éloignés de notre planète, vont fêter leurs 40 ans. Voyager 1 et Voyager 2 ont ainsi été lancés en 1977 pour affronter les confins de notre système solaire. Avec succès puisque Voyager 1 a dépassé, depuis 2012, l'héliosphère, c’est-à-dire le champs magnétique du solaire. Pour y parvenir, l'objet file à la vitesse ahurissante de 61 000 km/h et a parcouru plus de 20 milliards de km (137 fois la distance Terre-Soleil). Pour autant, elle n'est pas prête de sortir du système solaire, généralement délimité par le nuage de Oort.

Il lui faudrait encore 25 000 ans pour y parvenir !

Quant à sa petite sœur, Voyager 2, elle est la seule sonde à avoir approché Neptune et Uranus  et se situe à environ 18 milliards de kilomètres de nous. Il faut désormais une vingtaine d'heures pour obtenir un signal de ces deux sondes qui n'ont pas décidé de rendre leur tablier. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Le gorille - 18/08/2017 - 20:25 - Signaler un abus Ahurissante !

    En quoi cette vitesse de 61 000 km/h, dans l'espace intersidéral, est-elle ahurissante ? Elle est très élevée, oui, pour un repère de terrien, je le concède bien volontiers, et elle m'arrangerait bien pour traverser les océans ! (pas pour voler de liane en liane, non, je ne pourrais que les rater et me prendre un arbre en pleine figure, et la bouillie, j'vous dis pas). Mais dans le vide, où les distances se mesurent en ua, en années-lumière, ou mieux en parsec, cette vitesse est celle d'un "escargot", et ne permet pas encore d'envisager de visiter notre étoile la plus proche. La sonde accélère-t-elle ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€