Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 13 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

En Suisse, c'est tous les ans l’équivalent de deux millions d'euros d'or et d'argent qui sont charriés dans les eaux usées

Après les liasses de billets de 500 euros qui bouchaient les toilettes d'une banque, voilà maintenant que l'on sait que tous les ans circulent près de 43kg d'or et 3 tonnes d'argent dans les système les eaux usées du pays.

Il est l'or

Publié le
En Suisse, c'est tous les ans l’équivalent de deux millions d'euros d'or et d'argent qui sont charriés dans les eaux usées

Selon une étude de l'institut de l'eau Eawag, en Suisse, c'est tous les ans 43kg d'or et près de trois tonnes d'argent qui seraient charriés dans les eaux usées du pays. Une mine d'or incongrue qui pèserait près de deux millions d'euros par année.  L'étude a été menée en partenariat avec 64 stations d'épuration et a été mandatée par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). Elle est la première à examiner de façon systématique  les eaux usées de tout un pays.

D’où provient tout cet or et cet argent ? Des raffineries d'or du Tessin et l'argent proviendrait de l'industrie chimique et médicale gourmandes en la matière.

Heureusement cela ne constitue pas un danger pour l'environnement et les chercheurs estiment qu'il ne serait pas encore rentable d'essayer de recycler tout cet or et cet argent pour des raisons "aussi bien financières que quantitatives"  de manière globale.

Cependant dans certains endroits du Tessin, les teneurs en or sont si élevées qu'un recyclage pourrait bien y être rentable.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€