Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 18 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les employés d'Apple n'arrêtent pas de se prendre les murs en verre du nouveau campus ultramoderne de l'entreprise

Certains employés ont décidé d'indiquer les murs avec des affichettes, mais elles ont été retirées car elles nuisent au design du lieu.

Que fait le CHSCT ?

Publié le
Les employés d'Apple n'arrêtent pas de se prendre les murs en verre du nouveau campus ultramoderne de l'entreprise

Les murs en verre, c'est beau, épuré et plutôt classe. Lumineux, moderne, et luxueux. Mais le verre a un problème : il est aussi très discret. Les employés du nouveau campus d'Apple, baptisé Apple Park, commencent à s'en rendre compte.

Cet espace immense au look futuriste, surnommé "The Spaceship", qui s'étale sur 260.000 mètres carrés et a coûté près de 5 milliards de dollars, a ouvert l'année dernière, mais la plupart des employés de la société y ont déménagé cette année.

Et dès le première jours, les services d'urgence ont dû être appelé sept fois, des employés s'étant blessés (légèrement) en se prenant les murs en pleine tête, probablement obnubilés qu'ils étaient par l'écran de leur téléphone.

Ces sept employés ne sont pas les seuls à avoir vu d'un peu trop près ces murs en verre : ils sont seulement ceux qui se sont fait tellement mal qu'il a fallu les soigner. Plusieurs autres ont seulement perdu un peu de leur dignité. Le problème est tel que des employés ont commencé à utiliser des Post-it et des affichettes pour signaler les emplacements des murs, mais ces indications ont été retirées car elles nuisent à l'esthétique du lieu.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€