Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 26 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les "doggy bags" obligatoires dans les restaurants depuis le 1er janvier

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, les restaurants doivent maintenant proposer à leurs clients une solution pour emporter leurs restes.

Sur place ET à emporter

Publié le
Les "doggy bags" obligatoires dans les restaurants depuis le 1er janvier

C'est l'un des changements du 1er janvier, qui est peut-être passé inaperçu mais aurait pu faire causer entre le dessert et le café : dorénavant, obligation est faite aux restaurateurs de proposer à leurs clients de repartir les restes de leur repas.

La mesure, qui consiste en fait en la mise en application du dernier seuil de la loi sur les biodéchets votée en 2011, doit permettre de réduire de 50% les déchets alimentaires d’ici 2025. 

En fait, elle ne s'applique pas à tous les restaurateurs, mais à toutes les entreprises qui produisent plus de 10 tonnes de biodéchets par an (déchets liés à la préparation des plats, restes des plats servis, aliments périmés...), ce qui concerne les restaurants qui servent entre 150 et 200 couverts par jour.

Pour autant, rien n'empêche les consommateurs d'en faire la demande même dans les plus petits restaurants. Après tout, si le repas est bon, il serait dommage de jeter les restes à la poubelle, non ? D'autant que six Français sur dix reconnaissent ne pas finir leur plat lorsqu'ils mangent au restaurant. Le doggy bag a en tout cas été adopté dans de très nombreux pays, mais la pratique a encore mauvaise réputation en France.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 04/01/2016 - 13:40 - Signaler un abus Croyez-vous ?

    En réalité, ça va amener les restaurateurs à servir des plats plus copieux et donc plus chers, et permettre aux clients de rapporter chez eux des plats préparés comme venant d'un traiteur. Il n'y avait pas besoin d'une loi pour ça. 60% ne finissent pas leurs plats ? J'ai des doutes.

  • Par Pig - 04/01/2016 - 18:27 - Signaler un abus C'est que le plat n'est pas bon...

    ...si on ne le termine pas. Je ne connais personne qui laisse un reste d'un plat qu'il a beaucoup aimé. Donc c'est la fierté des mauvais restaurateurs qui va souffrir, ils vont s'entendre répondre : non merci, je n'emporte pas les restes. Une manière courtoise de dire qu'on ne reviendra pas car on a peu apprécié.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€