Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 30 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Deux comètes vont frôler la Terre lundi et mardi

En début de semaine prochaine, deux comètes seront visibles dans le ciel nocturne. C'est la première fois depuis 3 siècles que des comètes seront si proches de nous.

Space oddity

Publié le
Deux comètes vont frôler la Terre lundi et mardi

Le record absolu ne sera pas battu. Le 1er juillet 1770, l'astronome français Charles Messier, surnommé par Louis XV "le furet des comètes", avait observé une comète qui s'était approchée à 2,2 millions de kilomètres de la Terre. Mais on y sera presque : le 22 mars, la comète P/2016 BA14 PanSTARRS frôle la Terre à moins de 10 fois la distance Terre-Lune, soit 3,4 millions de kilomètres. La veille, sa soeur 252P/Linear sera passée à 5 millions de km de notre foyer.

La première à nous rendre visite, 252P/LINEAR a été aperçue par les scientifiques le 7 avril 2000 à l'aide du système LINEAR.

Elle mesure 230 mètres de diamètre. La deuxième a seulement été découverte le 22 janvier dernier, à l'aide du système de télescopes Pan-STARRS situé sur les îles Hawaï. Les deux objets spatiaux faisaient auparavant partie du même corps : cela explique pourquoi leur composition est identique et pourquoi ils passeront près de la Terre au même moment.

Les deux comètes ne représentent aucune menace pour la Terre. Il ne sera pas facile de les observer : elles seront d'abord visibles dans l'hémisphère sud, avant de passer au nord, mais par une nuit de pleine Lune. Il faudra attendre le 24 mars pour observer P/2016 BA14 sous un ciel noir en tout début de nuit et le 1er avril pour voir sans encombre 252P/LINEAR.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€