Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 11 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment Clare Hollingworth a sauvé des milliers de personnes de la menace nazie

La journaliste, connue pour avoir révélé le scoop du siècle (le début de la Seconde guerre mondiale) cachait un autre secret.

Héroïne

Publié le - Mis à jour le 11 Octobre 2017
Comment Clare Hollingworth a sauvé des milliers de personnes de la menace nazie

Google rend hommage ce mardi à Clare Hollingworth, cette journaliste britannique décédée en janvier dernier à l'âge de 105 ans. Grande reporter, elle avait débuté sa carrière en 1939 par le "scoop du siècle" : c'est elle qui avait révélé dans le Telegraph l'invasion allemande de la Pologne.

Mais le journal britannique révèle un secret autour de cette personnalité, bien caché dans un coffre, récupéré par son petit-neveu.

Il y a trouvé un certificat rédigé en allemand pour la remercier d'avoir sauvé un groupe de réfugiés en Pologne, cette triste année 1939. Après des recherches dans les archives nationales, son petit-neveu découvre alors que Clare Hollingworth avait dirigé une organisation chargée de sauver des milliers de Polonais des griffes nazies.

Grace à un visa allemand encore valide, elle a pu se porter volontaire pour une mission à haut risque. Dans une ville du nord de la Pologne, elle est ainsi attendue par des centaines d'opposants aux nazis (intellectuels, syndicalistes…). Grace à son habilité, elle réussit à obtenir des papiers en règle pour qu'ils puissent s'enfuir par bateau. A plusieurs reprises, elle a permis à des milliers de personnes de quitter le pays. Quelques semaines après, les nazis envahissaient la Poigne… 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€