Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La chanteuse de jazz Natalie Cole est décédée

La chanteuse Natalie Cole, fille de Nat King Cole, a succombé à une insuffisance cardiaque suite à une greffe de rein.

Miss you like crazy

Publié le
La chanteuse de jazz Natalie Cole est décédée

La chanteuse jazz soul américaine Natalie Cole est morte à l’âge de 65 ans, a annoncé sa famille vendredi 1er janvier. Elle a succombé, jeudi, à une insuffisance cardiaque dans un hôpital de Los Angeles, après des complications dues à une greffe de rein. La chanteuse s'était battue depuis 2008 contre une hépatite C, et ses reins avaient été gravement endommagés par les traitements et la chimiothérapie, d'où la nécessité de cette greffe.

"Natalie a mené une féroce et courageuse bataille, mourant comme elle a vécu… avec dignité, force et honneur. Notre mère et sœur bien aimée nous manquera beaucoup et restera inoubliable dans nos cœurs pour toujours", écrivent dans un communiqué Robert Yancy, son fils, et Timolin et Casey Cole, ses sœurs.

Fille du légendaire Nat King Cole et d'une chanteuse de jazz, Natalie Cole a connu le succès dès 1975 avec son titre "This will be (an everlasting love)", qui remporte deux Grammy Awards. Son duo virtuel avec la légende Nat King Cole, en 1991, s'est écoulé à 14 millions d'exemplaires et a remporté six Grammys.
 

La mort de Natalie Cole a suscité de nombreuses réactions. Le vétéran du jazz Tony Bennett a posté une photo souvenir sur Instagram. "Profondément attristé", celui qui a entretenu "une longue amitié" avec Natalie Cole et son père a salué "une chanteuse de jazz exceptionnelle" avec laquelle il avait eu "l'honneur" de se produire à plusieurs occasions et "une personne charmante et généreuse". Aretha Franklin a de son côté écrit : ""J'ai du mal à retenir mes larmes. Je sais à quel point elle s'est battue, et pendant si longtemps. C'était une des plus grandes chanteuses de notre époque".

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€