Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 26 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Castaner nie jouer à Candy Crush à l'Assemblée

Le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, accusé par François Ruffin, a même traité le député de "petit menteur".

Aligné

Publié le
Castaner nie jouer à Candy Crush à l'Assemblée

Lors d'une séance à l'Assemblée le 1er février, le député de la France Insoumise s'exprime à la tribune de la chambre législative. Il défend une proposition de loi qu'il a préparée sur la reconnaissance du burn-out comme une maladie psychique professionnelle. La majorité ne marche pas avec lui (elle vote contre toutes ses propositions) mais le journaliste-député continue sa plaidoierie et tente de la convaincre. Il s'adresse alors à plusieurs reprises à Christophe Castaner, présent sur les bancs des ministres, lequel ne semble même pas lui tendre une oreille.

La raison de cette inattention ? L'homme a le regard aspiré par l'écran de son téléphone portable. 

Un comportement, assez déplacé au demeurant, qui est resté au travers de la gorge de François Ruffin. Celui-ci a exprimé sa rancœur sur France Inter mercredi 06 février, allant jusqu'à affirmer que le sécrétaire d'Etat avait "passé son temps sur son téléphone portable à ne pas du tout répondre aux questions sur le burn out et à jouer à Candy Crush, vraisemblablement". 

Le conditionnel a beau être là, il a fait bondir son adversaire qui s'est montré très acide sur Twitter : "Décidément, François Ruffin est un petit menteur !", affirmant, pour se justifier, ne pas avoir de jeu sur son téléphone.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 07/02/2018 - 16:31 - Signaler un abus Quel con ce François Ruffin!

    les français sont en burn-out de cette politique de me...de, animée par des foireux comme F. Ruffin...C.Castaner a eu raison de ne pas lever son regard vers cet admirateur des 100 million de morts du communisme!

  • Par walchp - 08/02/2018 - 12:12 - Signaler un abus Pas un con,un TRISTE con

    .

  • Par walchp - 08/02/2018 - 12:13 - Signaler un abus La pire des dictatures,c'est bien celle du proletariat !!

    Yes

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€