Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 22 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Café Arabica : il pourrait bien disparaître à cause du réchauffement climatique

Les graines d'arabica sont en effet très dépendantes du climat.

Deuil

Publié le
Café Arabica : il pourrait bien disparaître à cause du réchauffement climatique

Le café arabica pourrait bien disparaître à cause du réchauffement climatique selon une étude. Crédit Reuters

Mauvaise nouvelle pour tous les amateurs de café : le célèbre arabica sauvage pourrait en effet bien disparaître d'ici l'année 2080 alors qu'il représente deux tiers des ventes de café dans le monde. C'est en tout cas ce que révèle une étude scientifique anglo-éthiopienne publiée mercredi. En cause : le réchauffement climatique. Les scientifiques estiment en effet que quels que soient les trois scénarios différents envisagés (+ 2,4 °C, + 2,8 °C et + 3,4 °C sur la période), toutes les plantations d'arabica qui réunissent jusqu'à présent les conditions de cultures optimales se transformeront en des zones aux rendements médiocres, voire nuls.

Cela s'explique notamment par le fait que le climat joue un rôle très important sur les graines d'arabica qui en sont très dépendantes. Ainsi des températures supérieures à 30 °C entraînent une dégradation des tiges des arbres et par la suite un assèchement des cosses. Or comme l'indiquent de nombreux spécialistes, les températures augmentent régulièrement et cela ne risque pas de s'arrêter.

Les auteurs de l'étude tirent donc la sonnette d'alarme expliquant que "les arabicas qui poussent dans les plantations de café dans le monde viennent de souches génétiques très limitées et il est très improbable qu'ils aient la capacité nécessaire pour faire face au changement climatique et à d'autres menaces".

Si cela devait en effet arriver, les producteurs devraient alors se rabattre sur des graines moins nobles, comme celles de robusta, et surtout moins subtiles au goût. Les amateurs de café retiennent leur souffle.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par RcommeRobert - 10/11/2012 - 15:21 - Signaler un abus Le réchauffement climatique

    serait-il donc une réalité ?

  • Par vdf - 10/11/2012 - 16:39 - Signaler un abus Les amateurs de café retiennent leur souffle.

    Il est cependant fort probable, mais l'étude ne le mentionne pas, et c'est bien dommage, qu'en 2080 les amateurs qui retiennent leur souffle aujourd'hui auront depuis longtemps exhalé leur dernier.

  • Par kettle - 10/11/2012 - 17:03 - Signaler un abus propagande

    "Le réchauffement climatique serait-il donc une réalité ?" --- Toute propagande repeté 1000 fois devient realité.

  • Par kettle - 10/11/2012 - 17:07 - Signaler un abus Le cours chute

    Alors il faut inventer cette histoire http://tinyurl.com/aby37pk

  • Par beach - 10/11/2012 - 17:14 - Signaler un abus je veux bien croire ça, mais....

    si la température croit dans les zones inter-tropicales concernées, la zone de culture du café devrait se déplacer vers les pôles de quelques centaines de kilomètre. Demain, nous boirons du Virginie, de l'Atlas ou de Népal.....

  • Par oneshot - 10/11/2012 - 17:35 - Signaler un abus ouf

    Les 5 commentaires précédents sont si optimistes !!! je me demande comment vont faire les vilains terroristes écolos (qui veulent juste sauver la planète au passage) pour transporter assez de flotte afin de faire disparaitre les Maldives d'ici 50 ans, vous avez certainement raison et faisons comme vous le suggérez : Wait and sea :) ps : on aura pas forcement tous rendu notre dernier souffle, nous lecteurs de cette info, alors on se fera une idée plus précise....

  • Par Thierry - 10/11/2012 - 18:24 - Signaler un abus N'importe quoi

    Il y a des jours où on se demande si on ne prend pas le lecteur pour un crétin. Tentative désespérée des stipendiés du GIEC pour éveiller les consciences ? S'il fait plus chaud, la température idéale remontera donc de quelques latitudes et tant mieux pour ceux qui en profiteront. Le réchauffement n'aurait pas d'effet sur la production de steack haché pas hasard ? C'est sûr ? Parce que là, avec un peu de bol, l'opinion flippera plus qu'avec cette ébouriffante alerte sur le café et attention, pas tous les cafés, l'arabica !

  • Par usfrog - 11/11/2012 - 01:36 - Signaler un abus usfrog

    Le "réchauffement climatique" est devenu "le changement climatique" depuis que la terre refroidit... sauf pour l'ONU et les médias. Au Moyen Age le Groenland (Greenland) était vert, mais le GIEC a oublié de compter "The Mideaval Warm Period" dans ses calculs. Quelle arnaque!

  • Par Demystificateur - 11/11/2012 - 07:57 - Signaler un abus Mais oui comme un frigo la terre se réchauffe

    pour faire du froid !! Bon sang mais c'est bien sûr....

  • Par maximus-calius - 11/11/2012 - 08:39 - Signaler un abus café !!!!!!!!!!

    Bonjour Bon si au moins les verts pouvaient disparaitre , quel bonheur !!! ils deviennent imbuvables la dictature s'installe , celle des écolos ...Ce matin zéro degrés et les écarts saisonniers sont négatif depuis le début du mois , plus froid ..ET UN BEAU BROUILLARD NORMAND bonne jounrée

  • Par walküre - 11/11/2012 - 09:44 - Signaler un abus c'est comme pour le charbon

    dans les années 50. On prédisait la fin des stocks dans les 50 ans. que reste t-il des prévisions des Nostradamus de pacotille ? Que ça se réchauffe sans doute. Que le pet des vaches y soit pour quelque chose, permettez d'être sceptique. Que le café disparaisse arabica ou pas, relève du charlatanisme.

  • Par jipebe29 - 11/11/2012 - 11:40 - Signaler un abus Delirium carbonum...

    C'est toujours la même rengaine: 1) le taux total de CO2 augmente uniquement à cause de nos émissions de GES (ce qui n'est pas prouvé- certains pensent que le taux de CO2 anthropique est inférieur à 4%). 2) T globale augmente à cause du CO2 (ce qui n'est toujours pas prouvé). 3) Les magnifiques modèles numériques, construits sur des hypothèses arbitraires, prévoient des montées de Tglobale de plusieurs degrés Celsius au cours de ce siècle. 4) On en déduit donc tout un florilège de conséquences, comme celles présentées dans cet article, ou la diminution des populations de lézards dans le Midi, l'augmentation des problèmes psychiques et des cancers, la raréfaction des ressources halieutiques (en oubliant la surpêche…), la submersion de nombreuses îles du Pacifique (curieusement on ne parle jamais de nos îles basses - Sein, Ré, les Glénan, ...), la sécheresse, les inondations, les tempêtes, la neige, le vent, le blizzard, …

  • Par jipebe29 - 11/11/2012 - 11:43 - Signaler un abus delirium carbonum (suite et fin)

    On oublie que T est stable depuis 16 ans: http://www.woodfortrees.org/plot/hadcrut3vgl/from:1997/offset:-0.15/trend/plot/rss/from:1997/trend On oublie que le présumé rôle moteur du CO2 est réfuté par son absence de signature en zone tropicale. http://www.drroyspencer.com/wp-content/uploads/Spencer_Misdiagnos_11.pdf On oublie que le flux IR quittant la haute atmosphère est bien supérieur aux prévisions des modèles. http://www.physorg.com/news/2011-07-climate-energy-wrong-hot-global.html On oublie que le modèle radiatif avec rétroaction viole la seconde loi de la thermodynamique. On oublie que le GIEC est une structure politique qui utilise de la science fausse comme alibi, au service d’un projet politique radical, et dont les graves dysfonctionnements ont été mis en exergue par l'audit très sévère de l'IAC (Inter Academy Coucil). Bref, dans ce genre d'étude foireuse, leurs auteurs ne font que du psittacisme GIECquien, sans tenir compte des données d'observation, des dérives du GIEC et des publications "GIECquement incorrectes" parues dans diverses revues à comité de lecture...

  • Par jipebe29 - 11/11/2012 - 11:49 - Signaler un abus @Kettle

    Vous avez raison. « C’est une fable que tu nous a racontée, dit avec mépris le berger peuhl - Oui, répliqua le chasseur de crocodiles, mais une fable que tout le monde répète ressemble fort à la vérité!… » (J et J Tharaud – La randonnée de Samba Diouf, Fayard, 1927)

  • Par Leucate - 11/11/2012 - 12:52 - Signaler un abus Ls variations de températures de l'holocène

    L'holocène, c'est notre interglaciaire commencé il y a 10.000 ans, avant c'était la glaciation du Wurm quand la mer était à -130 mn encore avant, l'interglaciaire de l'Eemien, très chaud, avec la mer à + 6m et encore avant la glaciation du Riss. Notre holocène connait des variations périodiques de plusieurs siècles alternant des cycles chaud à d'autres frais, c'est une sinusoïde. La mémoire humaine commence avec l'écriture et les civilisations qui bâtissent. On sait qu'on a eu chaud sous Auguste, qu'on se les a gelées sous les mérovingiens, qu'à partir de Charlemagne commence une période très chaude appelée "l'optimum médiéval" (c'est aussi l'époque ou Leif Ericson découvre le Groenland et installe une petite colonie au Labrador tandis qu'on cultive la vigne en Angleterre et jusqu'en scandinavie), que la période est suivie de deux épisodes de frais et de chaud. En 1500 en France, les glaciers alpins n'existent pas et il y a des alpages et des cabanes d'estives là où ils sont (encore) aujourd'hui. A partir de 1600 commence une période très froide avec un minimum en 1700 à la fin du règne de Louis XIV; on l'a même appelée "petit âge glaciaire". C'est d'elle dont nous sortons

  • Par Eddy K - 11/11/2012 - 15:04 - Signaler un abus Ridicule

    Si l'arabica n'était plus cultivable dans certaines zones devenues trop chaudes, il suffirait d'en replanter plus au nord et l'arabica ne disparaîtrait pas. Ce titre racoleur est nul.

  • Par nostradamus - 11/11/2012 - 16:39 - Signaler un abus Les precheurs

    Lisez l'excellent ouvrage de J.de Kervasdoué :"Les precheurs de l'Apocalypse" .

  • Par Thierry - 11/11/2012 - 17:34 - Signaler un abus Mais c'est bien sur !

    j'ai compris ! C'est de l'islamophobie !

  • Par MONEO98 - 11/11/2012 - 18:20 - Signaler un abus y en a marre

    ASSEZ de catastrophisme ,le mec qui a écrit cet article fait partie de la nouvelle religion .le futur n'est jamais une progression linéaire un coup on va périr noyé ,uncoup on aura plus de café ,un coup on n'aura plus de pinards,un coup on va périr asphyxié etc........ En plus d'innombrables chercheurs réfutent complètement les racontars du GIEC je ne suis pas partisan du complot mais là un tel lavage de cerveaux permanent et multi médiatique commence à me faire douter Assez de prosélytisme y ena marre

  • Par nimbus15 - 11/11/2012 - 19:11 - Signaler un abus Plus d'arabica ha! ha!

    Il y aura bien un de nos chercheur fou pour faire un arabica OGM; si, cela n'existe déja.

  • Par JSPHGE - 12/11/2012 - 01:12 - Signaler un abus Highlander

    Je veux bien vivre jusqu'en 2080 pour le vérifier mais j'aurais 108 ans.....

  • Par jipebe29 - 12/11/2012 - 01:49 - Signaler un abus delirium arabicum...

    @beach Supposons (hypothèse hardie!...) qu'il y ait un RC après ces 16 ans de pause (on peut toujours fantasmer....). En ce cas, les augmentations de T ne seraient pas homogènes selon les latitudes: elles seraient quasiment nulles en zone inter-tropicale, et d'autant plus fortes que l'on remonte vers les hautes latitudes. Ce que ces vaillants auteurs de délirium arabicum ont fort opportunément oublié de mentionner, violant ainsi les prévisions du GIEC. Cette étude est donc 2 fois nulle: 1) rien n'indique (sauf des modèles numériques foireux...) que T va monter 2) oubli des distributions des éventuelles augmentations de T en fonction des latitudes... Zéro pointé pour cette étude et zéro pointé pour les médias qui la reprennent moutonnièrement pour en rajouter une couche dans le delirium carbonum!....

  • Par Mani - 12/11/2012 - 09:18 - Signaler un abus Incroyable !

    Le café arabica pourrait disparaître à cause d'un phénomène fictif ? Mais où va le monde ? ;)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€