Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Bono s'excuse après des accusations de harcèlement dans son ONG

Le chanteur irlandais se dit "furieux" et "désolé" de la situation.

"Furieux"

Publié le
Bono s'excuse après des accusations de harcèlement dans son ONG

Voilà qui fait mauvais genre… Le chanteur du groupe U2, Bono, a dû présenté ses excuses, après des accusations de harcèlement et de mauvais traitements au sein de l'ONG ONE, qu'il a cofondée. Une salariée basée à Johannesburg (Afrique du Sud) aurait, par exemple, été rétrogradée pour avoir refusé les avances d'un député tanzanien.  

"Nous sommes vraiment désolés. Je déteste le harcèlement, je ne peux pas supporter ça", a déclaré Bono dans un communiqué. "Le harcèlement des personnes les plus pauvres dans les endroits les plus pauvres en raison de leur condition est la raison pour laquelle nous avons établi ONE. Donc la découverte en novembre dernier d’allégations graves et multiples de harcèlement dans notre bureau de Johannesburg a ébranlé et rendu furieux le conseil de ONE et moi-même". Le chanteur a décidé de rencontrer les victimes pour s'excuser "personnellement" auprès d'elles.

L'ONG ONE travaille contre la pauvreté et les maladies en Afrique.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par adroitetoutemaintenant - 12/03/2018 - 17:21 - Signaler un abus Et encore !

    Apparement, cette ordure ne verse que 5% de ses recettes de charité et garde le reste pour ses frais "administratifs" !!!

  • Par ISABLEUE - 13/03/2018 - 17:39 - Signaler un abus c'est la nov langue de gauche...

    on s'excuse à la place des autres... je vieillis mal, moi....j'y comprends plus rien

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€