Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Bientôt une BD sur Brigitte Macron

Un projet initié par la romancière Gaël Tchakaloff.

Littérature

Publié le
Bientôt une BD sur Brigitte Macron

Auteur de "Lapins et merveilles. 18 mois ferme avec Alain Juppé" et "Divine comédie. Les politiques comme vous ne les avez jamais vus", la romancière Gaël Tchakaloff a un nouveau projet : raconter 24 heures de Brigitte Macron à l'Elysée, rapporte Le Parisien ce 26 avril. Ce récit prendra forme d'une bande dessinée et devrait paraitre dans les librairies fin 2018, début 2019, précise le quotidien.  

Sur RTL, Brigitte Macron avait récemment déclaré ne pas se sentir "première dame. "Vous avez cette responsabilité qui vous tombe dessus de représenter les Françaises et les Français. Sinon, je vis une vie normale. Je rencontre des gens. Je n'ai pas changé ni dans ma tête ni dans ma manière de vivre", avait-elle indiqué. "Ce que je n'aime pas, c'est qu'il n'y a jamais de temps off. Où que vous soyez il y a toujours quelqu'un pour vous prendre en photo. Il n'y a jamais de moment où vous pouvez être totalement tranquille.

Ça, c'est le côté le plus pesant", avait-elle ajouté.

 

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par VV1792 - 26/04/2018 - 15:01 - Signaler un abus On a les heros qu' on peut..

    On a les heros qu' on peut...et le corollaire: celles qui raconte leurs histoires. R Musil avait depeint l homme sans qualite, il etait tres en deca.. Meme les femmes ont ratrappe le niveau, et haut la main..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€