Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Au Japon, un "girls band" chante la gloire du bitcoin et des cryptomonnaies

Les "Kasotsuka Shojo" souhaitent montrer que les monnaies virtuelles représentent "une technologie merveilleuse".

Trop kawaï

Publié le
Au Japon, un "girls band" chante la gloire du bitcoin et des cryptomonnaies

Les "Kasotsuka Shojo" (capture d'écran Twitter) Crédit Capture d'écran twitter

Il y a peu de chance que vous ayez entendu parler de ce tout nouveau groupe de J-pop – la pop japonaise.

Pourtant, on pourrait bien tenir là un phénomène comme en raffole le pays du Soleil Levant. Composés de huit jeunes filles de 15 à 22 ans - portant de curieuses jupettes et des masques vaguement inquiétants - les Kasotsuka Shojo – littéralement "les filles des devises virtuelles" – souhaitent chanter les louanges et promouvoir… les monnaies virtuelles.

Il faut dire que le territoire cité est particulièrement propice : l’archipel nippon est en effet le premier pays à avoir officiellement reconnu le bitcoin comme moyen de paiement en avril 2017. Vendredi, le groupe de starlettes fera ses grands débuts sur scène. Rara Naruse, alias bitcoin – la leader -  se veut positive. « Nous voulons montrer à travers la musique que les monnaies virtuelles ne sont pas juste un outil spéculatif, mais aussi une technologie merveilleuse qui va façonner l’avenir.”

On retrouve également dans ce groupe Suzuka Minami, 22 ans, représente le "neo" ou encore Hinata Kozuki, 15 ans, avatar du "ripple". Mashable souligne que "leur première chanson 'La lune, les monnaies virtuelles et moi' met en garde les auditeurs contre les cryptomonnaies frauduleuses et donne des conseils pour protéger son portefeuille numérique". Et histoire d’être cohérent, l’achat de billets pour aller écouter le groupe "ne pourra se faire qu’en cryptomonnaies” précise Quartz.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 12/01/2018 - 16:32 - Signaler un abus "Girls bandent"

    "bite coin" ou bite de canard.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€