Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'astrophysicien britannique Stephen Hawking est mort

Le scientifique, atteint de la maladie de Charcot, collectionnait les prix scientifiques.

RIP

Publié le
L'astrophysicien britannique Stephen Hawking est mort

C'est l'une des figures les plus connues du monde scientifique. L'astrophysicien britannique Stephen Hawking est mort à l'âge de 76 ans ont annoncé ses enfants dans un communiqué, le 14 mars. "Nous sommes profondément attristés par la mort aujourd'hui de notre père adoré" ont-ils expliqué. "C'était un grand scientifique et un homme extraordinaire, dont l'œuvre et l'héritage vivront encore de nombreux années (…) Il avait déclaré un jour : 'Cet univers ne serait pas grand-chose s'il n'abritait pas les gens qu'on aime'.

Il nous manquera toujours".

Né à Oxford le 8 janvier 1942, le jeune homme n'est pas un élève brillant mais décide de se diriger vers la cosmologie. C'est à ce moment-là que les premiers signes de sa maladie apparaissent. Au fil du temps, il perdra la parole, et l'usage de ses membres. Ces dernières années, il était reconnaissable avec sa voix de synthèse qu'il maniait en contractant sa joue pour contrôler un ordinateur. Parallèlement, il prend goût à son travail et publie des livres à succès sur l'espace.

Au-delà du personnage singulier, c'était aussi un grand scientifique, grand vulgarisateur, féru de science-fiction et passionné par le futur. Récemment, il s'était engagé dans le projet Breakthrough Starshot, qui visait à envoyer une sonde vers Alpha du Centaure, le système stellaire le plus proche du système solaire.

Il était aussi un "lanceur d'alerte" contre les dérives possibles de l'intelligence artificielle. "Les formes primitives d'intelligence artificielle que nous avons déjà se sont montrées très utiles. Mais je pense que le développement d'une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à l'humanité" assurait-il à la BBC, en 2014.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par adroitetoutemaintenant - 14/03/2018 - 17:22 - Signaler un abus L'hypocrite est mort

    Lui qui communiquait grâce à un processeur développé par l'équipe israélienne d'Intel avait communiqué sa non-participation à une conférence israélienne car "c'était des salauds" mais il n'avait pas retiré la puce qui lui permettait de communiquer. Je suis triste car toutes ses pseudo-découvertes ont été démontrés comme fausses ce qui me rassurait quand il annonçait une catastrophe humanitaire. S'il y avait eu un prix Nobel des clowneries scientifiques il l'aurait gagné haut la main !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€