Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 26 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Apple : un bug peut rendre inutilisable les iPhone 6

Des milliers d'utilisateurs ne peuvent plus utiliser leur téléphone. Apple parle d'une mesure de sécurité.

Danger

Publié le
Apple : un bug peut rendre inutilisable les iPhone 6

Les heureux possesseurs d'un iPhone 6 doivent réfléchir à deux fois avant d'installer la nouvelle mise à jour de leur appareil. En effet, le journal britannique The Guardian a remarqué que les plaintes se sont multipliées ces derniers mois, avec l'arrivée du système d'exploitation iOS9. Sur l'écran, une mystérieuse "error 53" s'affiche et rend l'appareil inutilisable. C'est bien simple, il n'existe pour le moment, aucun moyen d'y remédier. D'où la colère des utilisateurs qui ont déboursé des centaines d'euros pour acheter le dernier iPhone.

D'où vient donc cette fameuse erreur ? Selon le journal, elle serait liée à la fonction Touch ID, qui permet au propriétaire de déverrouiller son smartphone par un système d'empreinte digitale. Critère indispensable : l'iPhone doit être passé entre les mains d'un réparateur non-agréé par Apple. Résultat, impossible alors de déverrouiller le gadget. Pour rappel, le fait d'intervenir sur l'appareil, hors du cadre d'Apple, fait immédiatement sauter la garantie. Mais que faire dans certains pays, quand le centre Apple n'existe pas ? Si on ignore combien de personnes sont affectées par le problème, les forums spécialisés sont envahis de plaintes.

Face au scandale, Apple n'a pas tardé à réagir, évoquant une "mesure de sécurité nécessaire" pour protéger les données sensibles liées justement aux empreintes digitales. Problème, cela pourrait arriver aussi en cas de mauvais fonctionnement de la Touch ID, même sans réparation antérieures. La marque à la pomme conseille, pour le moment, de contacter le service client. 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€