Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Allemagne : un chirurgien éponge les dettes d’une commune

La 70e fortune d’Outre-Rhin vient de faire un don de 2,1 millions d’euros à la petite ville de Grebenhain. Une somme salutaire pour la commune.

Altruisme

Publié le
Allemagne : un chirurgien éponge les dettes d’une commune

Un milliardaire allemand vient d'éponger les dettes d'une commune à hauteur de 2,1 millions d'euros

 Il y a fort à parier que si l’histoire traverse l’Atlantique, le maire de Detroit- en faillite colossale- aimerait avoir un pareil donateur. Lutz Mario Helming, un chirurgien qui a exercé de nombreuses années à Grebenhain, commune de moins de 5 000 habitants de la région de Hesse (ouest), vient d’effectuer un don à la ville. Et pas une petite somme.

Le milliardaire allemand, qui a fait fortune en fondant deux cliniques, a versé 2,1 millions d’euros Grebenhain. Un  cadeau qui tombe du ciel et à pic pour Manfred Dickert, le maire, car les dettes étranglaient sa commune. "L'argent n'est pas encore là mais il va être versé dans les jours qui viennent", a-t-il assuré. Après trente ans de (bons ?) et loyaux services, le maire doit prendre sa retraite en novembre prochain. En laissant des finances saines à son successeur. Pour information, le chirurgien donateur, Lutz Mario Helmig, est classé 70e parmi les Allemands les plus riches. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ravidelacreche - 19/07/2013 - 17:32 - Signaler un abus une commune...

    Qui s'était endettée en fondant deux cliniques pour 5000 habitants ?!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€